Débats sur le thon rouge : quel impact pour la petite pêche ?

 » L’exécutif européen soutient une proposition de Monaco visant à  inscrire le thon rouge, pêché surtout en Méditerranée, sur l’Annexe I de la Convention de l’ONU sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES)…

L’enjeu pour le Japon est énorme: environ 80% des captures de thon rouge en Méditerranée sont exportées vers le Japon, ce qui représentait en 2007 quelque 30.000 tonnes…

Par ailleurs, le gouvernement français milite pour une inscription à  l’Annexe II de la CITES, beaucoup moins restrictive, mais dans le même temps est favorable à  ce que l’Europe envisage un moratoire sur la pêche pendant deux ans… »

Ce contenu a été publié dans Thon rouge. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.