Possible aggravation de la pollution de la réserve naturelle des Coussouls de Crau

Un mois après la rupture, le 7 aoà’t, d’un pipeline au coeur de la réserve naturelle des Coussouls de Crau (Bouches-du-Rhône), les conséquences déjà  désastreuses de la destruction d’un écosystème unique en Europe pourraient se doubler d’une pollution de la nappe phréatique…

Ce contenu a été publié dans Pollution. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.