Poissons agrémentés à  la mode des Canaries

Les poissons, grillés ou cuits au court-bouillon sont accompagnés de pommes de terre « ridées ‘ et d’une variété de sauce, les fameux « mojos ‘ rouges ou verts que l’on mange avec délice.
Manquant d’eau douce, les îliens faisaient cuire les pommes de terre, une variété locale gouteuse, à  l’eau de mer. Pour retrouver la saveur de ce plat, les pommes de terre sont lavées et mises à  tremper, ½ heure, dans une casserole d’eau complétée du jus d’un demi-citron. L’eau est changée pour la cuisson et remplacée par de l’eau fraîche qui couvre à  peine les pommes de terre. L’on rajoute 5 poignées de gros sel marin. Quand les pommes de terre sont cuites, les égoutter et remettre la casserole à  feu très doux pour faire sécher et rider la peau.

Mojo vert : Pilez au mortier, ou dans le bol mixer, 5 gousses d’ail épluchées, du sel et un poivron vert épépiné et coupé en petits morceaux. Montez avec une demi-tasse d’huile d’olive et une petite cuillère de vinaigre de vin.

Mojo rouge : Remplacez le poivron rouge de la recette du mojo verde par du poivron rouge.

Ce contenu a été publié dans L'encre de mer, Recettes, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.