Pourrions-nous être aujourd’hui un Galiton ?

Ils sont réputés inabordables : de part et d’autre de la petite île tunisienne de la Galite, elle-même le point le plus septentrional du continent africain, les Galitons sont ces îlots rocheux de plus d’une centaine de mètres : au sud-ouest de l’île principale, l’un d’entre eux porte précisément le nom  de Galiton… et le phare de quatorze  mètres.

Achille VITIELLO – 1 –

C’est de cette poignée d’îlots que tient le nom de l’un des bateaux de pêche du port de Sanary-sur-mer : plus d’un demi-siècle d’histoire de la pêche artisanale en Méditerranée, de migration au fil de l’Histoire  aussi,  que la vie d’Achille Vitiello, patron-pêcheur en Tunisie puis de ce  côté-ci de la Méditerranée. Le poisson, lui, est-il différent ? L’époque, on le sait, est autre. Son histoire personnelle, celle d’une famille qui traverse la Méditerranée pour se refaire sur l’autre rive, comme si la Mare Nostrum était un peu à  ceux qui l’habitent, ne serait plus possible.

ACHILLE VITIELLO – 2 – RADIO ETHIC

Achille VITIELLO – 3 – RADIO ETHIC

Achille VITIELLO – 4 – RADIO ETHIC

Achille VITIELLO – 5 – RADIO ETHIC

Achille VITIELLO – 6 – RADIO ETHIC

Ce contenu a été publié dans Reportages audio. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à Pourrions-nous être aujourd’hui un Galiton ?

  1. Elisabeth Tempier dit :

    Bonjour,
    nous avons mis en ligne sur notre site, l’histoire de la Galite par Achille Vitiello
    https://l-encre-de-mer.fr/2020-04-22-lile-de-la-galite-de-1840-a-la-fin-du-protectorat-francais-en-tunisie-par-achille-vitiello/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.